Système de repérage des politiques publique
Une première visite?
Consultez les rubriques En savoir plus et Lexique.
Débuter la recherche
Dernières politiques publiques ajoutées
  •  

    Présenté le 20 février 2019, le Plan d’action favorisant le rétablissement de la population de caribous de la Gaspésie s’inscrit dans la continuité des efforts réalisés et des mesures mises en place tout en visant à les renforcer, les accroître ou les optimiser. Il fait appel autant à l’évolution des connaissances acquises sur cette espèce menacée qu’aux résultats des stratégies de conservation déjà déployées.

     

    En trois phases, le Plan d’action prévoit des : 

     

    • interventions immédiates à réaliser, par exemple, le maintien des efforts en cours comme le contrôle des prédateurs;

    • interventions à court terme, soit celles visant la mise en œuvre d’un plan d’aménagement forestier adapté aux besoins du caribou qui conjuguera la protection du caribou et la création de richesse issue des activités de récolte et de transformation du bois;

    • interventions à long terme, qui proposent notamment une protection accrue dans les habitats jugés importants pour le caribou.

  •  

    Les Orientations ministérielles concernant la pratique de l’interprétariat dans les services de santé et les services sociaux au Québec reprennent des éléments incontournables pour une utilisation de qualité de l’interprétariat dans l’intervention au sein des services de santé et des services sociaux. Aussi, elles mettent de l’avant un modèle d’organisation afin d’offrir une desserte optimale dans toutes les régions du Québec.

  •  

    Les Orientations ministérielles relatives au programme services destiné aux jeunes en difficulté 2017-2022  - Vers une meilleure intégration des services pour les jeunes en difficulté et leur famille se veulent structurantes et insistent sur les besoins sous-jacents aux services offerts à ces jeunes et à leur famille. Elles s’inscrivent en cohérence avec les assises à la base de la structure organisationnelle du réseau de la santé et des services sociaux et visent à assurer en temps opportun une disponibilité, une accessibilité et une qualité de services afin d’offrir une réponse globale aux besoins des jeunes en difficulté et de leur famille.

     

    Chacune des cinq orientations présentées vise à répondre de manière intégrée aux besoins de l’ensemble des jeunes en difficulté, que ce soit par des services en santé et en services sociaux (en vertu de la Loi sur les services de santé et les services sociaux), en protection (en vertu de la Loi sur la protection de la jeunesse) ou dans le cadre de mesures mises en place à la suite d’un délit (en vertu de la Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents).

     

  •  

    Le 18 juin 2018, le gouvernement du Québec a rendu publique la Stratégie de développement de l’industrie québécoise des produits forestiers 2018-2023. Elle est le fruit d’une démarche de consultation à laquelle ont participé de nombreux acteurs du secteur forestier, la Stratégie a pour thème Les produits forestiers, une richesse à cultiver.

     

    La Stratégie comporte 11 objectifs et 43 mesures permettant de relever les différents défis de l’industrie des produits forestiers. Ceux-ci s’articulent autour des cinq axes d’intervention qui ont pour but de permettre à ce secteur de demeurer compétitif et de contribuer davantage à la prospérité du Québec et de ses régions, soit : 

     

    • l’innovation;
    • la modernisation et l’amélioration des équipements et des procédés;
    • la réglementation et les politiques publiques;
    • l’environnement d’affaires;
    • les marchés.
  •  

    Le 13 août 2018, le gouvernement du Québec a dévoilé le Plan d'action pour la croissance et les technologies propres 2018-2023 – Vers une économie plus verte et prospère (PACTP). Ce plan d'action permettra d'appuyer les entreprises québécoises dans le développement et l'implantation de technologies propres, ainsi que dans leur démarche d'adoption de pratiques d'affaires écoresponsables.

     

    Le PACTP vise à : 

     

    • Accroître la compétitivité de l'économie québécoise tout en réduisant son empreinte environnementale;
    • Faire rayonner davantage les entreprises du Québec contribuant à la croissance propre sur les marchés locaux et internationaux;
    • Augmenter la proportion d'entreprises québécoises qui mettent en œuvre des pratiques d'affaires écoresponsables, y compris l'adoption de technologies propres.

     

    Le PACTP se déploie en trois axes soutenus par 13 mesures : 

     

    • Axe 1 – Des entreprises plus vertes dans toutes les régions du Québec;

    • Axe 2 – Des entreprises de technologies propres innovantes et à la conquête des marchés;

    • Axe 3 – Un environnement d'affaires favorable à la croissance et aux technologies propres.

     

  •  

    Le 3 août 2018, le gouvernement du Québec a dévoilé le Plan d’action 2018-2020 de la Politique internationale du Québec (PQI). Il incarne la volonté du gouvernement de travailler en concertation avec différents organismes et partenaires québécois pour agir de manière plus efficiente et cohérente, et accroitre les retombées des efforts déployés.

     

    Ce plan d’action présente 21 mesures basées sur les trois grandes orientations de la PIQ, soit :

     

    • Rendre les Québécoises et les Québécois plus prospères;

    • Contribuer à un monde plus sécuritaire, durable et juste;

    • Promouvoir la créativité, la culture, le savoir et la spécificité du Québec.

     

    Ces mesures favoriseront le rayonnement du Québec et son développement, notamment sur les plans commercial, culturel, économique, politique et social.

  •  

    Dévoilée en mai 2018, la Stratégie de gestion des ressources humaines 2018-2023 - Innover - Se renouveler - Se démarquer permettra à la fonction publique du Québec de répondre aux enjeux actuels et futurs du marché de l’emploi et de mettre en œuvre une culture organisationnelle renouvelée axée sur l’innovation et sur la performance.

     

    Quinze priorités d’action sont mises de l’avant pour atteindre les objectifs poursuivis par la Stratégie. Compter sur une relève de talent de tous les horizons, maintenir une expertise de haut niveau, offrir des milieux de travail modernes et flexibles qui stimulent l’innovation, miser sur l’excellence en gestion, voilà les choix de la fonction publique pour les cinq prochaines années.

     

    Le succès de la Stratégie repose sur la mobilisation de l'ensemble des ministères et organismes ainsi que sur la détermination, sur l'engagement et sur l'expertise des milliers d'employées, employés et gestionnaires en place. Tous doivent unir leurs efforts pour insuffler ce vent de changement qui permettra à la fonction publique de faire face aux défis émergents et de consolider sa position parmi les chefs de file des administrations publiques du 21siècle.

     

    La Stratégie s’articule autour de quatre grands axes :

     

    • Expertise et relève

    • Diversité

    • Transformation

    • Performance

     

    Les actions qui seront mises en place, au cours des prochaines années, se traduiront par des perspectives professionnelles des plus stimulantes pour les milliers de personnes qui choisissent de travailler pour le service public.

  •  

    Le 17 août 2018, le gouvernement du Québec a dévoilé le Plan d’action gouvernemental 2018-2021 en matière d’allègement réglementaire et administratif dans le secteur du commerce de détail – Alléger le fardeau des détaillants.

     

    Ce plan d’action permettra de consolider la position du secteur du commerce de détail et de favoriser son dynamisme en allégeant le fardeau réglementaire et administratif qui accapare les détaillants au cours de leurs activités. Il est issu d’une importante consultation du Chantier sur le commerce de détail, qui a permis de recueillir de l’information sur les obstacles auxquels les détaillants font face et des pistes de solution.

     

    Le Plan d’action comporte 17 mesures qui visent 6 domaines de modernisation réglementaire soit :

     

    • le travail;
    • les aliments;
    • l’alcool et les jeux;
    • l’environnement;
    • les municipalités;
    • l’administration de la fiscalité.

     

    Plus précisément, ces mesures permettront de :

     

    • poursuivre la mise en place d’un environnement d’affaires propice à l’amélioration de la productivité et de la compétitivité des entreprises du commerce de détail;
    • favoriser la croissance et le développement du secteur du commerce de détail;
    • réduire le fardeau des détaillants lié à la réglementation et aux formalités administratives s’y rattachant.


  •  

    Le Plan d’action gouvernemental en matière de violence conjugale 2018-2023 a été lancé le 10 août 2018. Il s’agit du 4e plan d’action, depuis l’adoption de la Politique d’intervention en matière de violence conjugale, en 1995.


    Ce plan propose des actions concrètes en réponse aux principaux enjeux sur lesquels ont pu s’exprimer les représentantes et les représentants du milieu, dont les maisons d’hébergement, les organismes pour conjoints ayant des comportements violents et le milieu de la recherche lors des consultations tenues au printemps 2018.

     

    Les objectifs du Plan d’action gouvernemental visent notamment à :

     

    • renforcer le travail de prévention, d’information et de sensibilisation de la population;

    • appuyer et bonifier le travail de dépistage et l’intervention psychosociale;

    • améliorer les capacités d’intervention des milieux judiciaire, policier et correctionnel;

    • favoriser le développement des connaissances et le partage de l’expertise en matière de violence conjugale.

  •  

    Le 25 juillet 2018, le gouvernement du Québec a lancé la Stratégie nationale 2018-2020 pour prévenir les surdoses d'opioïdes et y répondre. Parce que chaque vie compte. Cette stratégie nationale s’inscrit en complémentarité et en continuité avec le Plan d'action interministériel en dépendance 2018-2028 – Prévenir, réduire et traiter les conséquences associées à la consommation de substances psychoactives, à la pratique de jeux de hasard et d'argent et à l'utilisation d'Internet.

     

    La Stratégie nationale 2018-2020 expose la problématique entourant l’usage des opioïdes, décrit la situation au Québec et énonce les actions principales qui seront mises en œuvre afin de prévenir les surdoses d’opioïdes et les interventions pour y faire face lorsqu’elles surviennent, particulièrement dans le contexte illicite de la consommation de drogues.

     

    Les champs d’action pour prévenir les surdoses d’opioïdes et y répondre qui y sont décrits sont :

      

    • Vigie et surveillance;
    • Interventions concernant la prévention des surdoses, la réponse aux surdoses et la réduction des méfaits;
    • Activités d’information et de sensibilisation;
    • Optimisation des pratiques médicales et pharmaceutiques concernant les opioïdes et le traitement de la douleur
    • Accès à des services intégrés et adaptés pour les personnes chez qui le traitement d’un trouble de l’usage d’opioïdes nécessite une médication;
    • La formation;
    • Recherche et évaluation.

     

Cadre gauche Cadre bas Cadre droite